© copyright Jean-Luc Colnot, 2007-2017.

dimanche 23 septembre 2007

SUPRA SENSIBLE

Je suis montée aux racines du Supra Sensible
Où siège Ton Nom
Je suis montée aux racines de Toute Saveur et de Toute Beauté
Où repose Ta Gloire
Soleil de l'Au-delà de l'Être, Éclaireur de Néant
Je suis montée aux racines noires de la Lumière
Qu'engendre ta Substance, Soleil de l'Au-delà de l'Être,
Éclaireur de Néant
Ô ma Couleur adorable et non révélée
Toi mon Ultra-Violet, mon pont d'indigo
Mon extra-bleu, Mon hyper-vert
Mon infra Rouge
Ma barque orangée, mon supra jaune
Pour mourir dans la blancheur inexprimable de tes rets d'amour
Tu m'as formée comme un cristal
Dans la géode de ton coeur
Ô (eau) dormante !
Tranchante et dure
Dans le poing fermé de ton ciel
Tu m'as nourrie d'astres obscurs émiettés de ton pain
Et j'ai bu au cellier du Roi le vin secret que tu réserves
Dans des jarres transparentes et sans ouverture
Tu m'as jetée sous la roue des comètes enivrées,
Roulant à bout de souffle dans une folie d'adoration,
Et brisée en poussière plus fine que tes fines étoiles.
Ô mon Amant divin,
Depuis ce jour, j'adhère à Toi comme sueur
Et Sang de ta Peau ineffable !

Christiane Roy
Illustration : Louis Cattiaux, Vierge enceinte du Soleil.

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...